L’Égypte en vues stéréoscopiques animées (1896-1897)

Gif, Relief, Voyage, XIXé

En fouillant un peu l’Internet, je suis tombé sur le site de la bibliothèque de l’Université américaine du Caire, avec une centaine de vues stéréoscopiques sur l’Egypte en 1896-1897. Ceux qui me suivent sur Facebook  connaissent mon goût pour l’animation de ces vues destinées à voir en relief.

Voici donc une petite sélection. Il s’agit de photographies faites par un ou des opérateurs professionnels pour l’éditeur américain Underwood & Underwood. Sous la forme de cartons (17 x 8,5 cm), ces photographies étaient vendues un peu partout afin d’assouvir la soif de découvrir le monde des occidentaux, petits ou grands. Les légendes ne sont autre que des retranscriptions fidèles, en gardant coquilles, petites erreurs et toponymie d’époque. Je vous ai, à chaque fois, recopié la traduction française qui, au dos, côtoie les autres langues (anglais, allemand, espagnol, suédois et russe).

Plus que l’Égypte en 1900, il faut y voir aussi une certaine vision de l’Orient. Un imaginaire entre fascination de l’antiquité, orientalisme et paternalisme colonial.

 

PyraCham

L’offrande de l’adieu – En partance pour le Désert, Egypte.

Dates

Une collation dans le Temple de Medinet Habu, Thebes, Haute Egypte.

Egypte

Le Sphinx et la Pyramide de Chefren, Egypt.

Abydos

Les Piliers, Temple d’ Abydos, Haute Egypte.

CaravaneCham

Un navire du Désert passant devant le Tombean des Califes, le Caire, Egypte.

Mosquee

La Mosquée du Sultan Barkuk, le Caire, Egypte.

Cheik

Le Cheik el-Sadaat, Chef des Mahometans et descendant direct du Prophète.

PorteuseEau

Les jolies petites filles de Thèbes, Egypte.

Roue

Un système égyptien pour le puisage de l’eau.

Intéressant, la légende originelle, anglaise, parle de « Ferris Wheel » que l’on peut traduire par « Grande Roue » (l’attraction) et il n’est pas question de puisage d’eau… Qui croire ? les deux peut-être.

Felouque

Une Bateau Arabe, porteur de la marchandise pour le marché, sur le Nil, Egypte.

Et il en reste encore beaucoup. A suivre…

Share Button

2 réflexions sur “L’Égypte en vues stéréoscopiques animées (1896-1897)

    1. Sauf si la roue est reliée à un système d’engrenages. Mais je commence a être de votre avis. J’ai fait quelques recherches et je retrouve pas mal de ces « Ferris Wheel ». Elles sont très fréquentes concernant l’Egypte, mais aussi l’Inde et il ne semble pas y avoir de systèmes de captation d’eau. En y repensant j’ai une stéréo de la foire aux pains d’épices à Paris datant de 1862 où l’on voit la même construction (qui remonte au moins à l’Empire ottoman du XVIIe siècle selon Wikipedia). Mais ce serait beau donc j’ai envie d’y croire. Je vais demander à Facebook, demain, si quelqu’un en sait plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *