Un jazz-band de chimpanzés (1923)

Dans les années 1920, arrive en France le Jazz-Band, une mode importée des États-Unis qui va concurrencer le bal musette et son accordéon. Plutôt qu’un style musical, j’ai envie de dire que le Jazz-Band se définit presque par le seul fait qu’il est une formation de plusieurs instruments… pourvu que ça danse ! Au choix : guitare, batterie, banjo, violon, instruments à vent et parfois même accordéon (on ne se refait pas). Et comme pour tous les nouveaux genres musicaux, l’accueil est plutôt mitigé. Voyez plutôt ce que nous en dit cet article.

 

ScienceEtVoyage215LPHI

«Un jazz-band de chimpanzés», Sciences et voyages, n°215, 1923.  © LPHI

LE JAZZ-BAND DEVRAIT ETRE COMPOSÉ DE CHIMPANZÉS

La musique ultra-moderne ne demande plus guère une connaissance approfondie des accords plus ou moins parfaits, si l’on appelle musique les sons sauvages de certains orchestres.
C’est sans doute par ironie qu’un dresseur de chimpanzés de Los Angeles a eu l’idée de constituer un orchestre d’animaux qui, parait-il, fait merveille et ne serait pas déplacé dans un dancing avec ses symphonies futuristes.
Le chimpanzé est l’animal qui se dresse le mieux; mais il faut beaucoup de persuasion, car le chimpanzé est excessivement peureux. Il a un sens merveilleux de l’équilibre et il n’est pas indifférent à l’art. A l’Institut de psychologie zoologique, certains sujets ont dessiné comme le feraient des enfants, en simplifiant les croquis à l’extrême. pour reproduire des choses vues. Le docteur Ph. Garner ne désespère pas de voir les chimpanzés parler et chanter quelque jour. Il affirme qu’en effet, dans leurs forêts équatoriales, ces anthropoïdes ont un vocabulaire très bien fourni.

En bonus : un Jazz-Band plus commun, celui de la famille Fallone.FalloneLPHI

Souvenir du passage de la petite troupe Fallone plus petit Jazz de l’époque, carte postale, c. 1925. © LPHI
Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *